Français English

FLEURIE 2019

LES GRANDES MISES

Les Grandes Mises
pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2019   2020   2021  

Histoire


La présence de vigne sur Fleurie est attestée dès 987. Le Fleurie est reconnue par l’institut national de l’origine et de la qualité (INAO) comme AOC depuis le décret du 11 Septembre 1936.

Le nom du cru est celui de la commune de production, Fleurie. Le village doit son nom selon la légende à un soldat romain, Florus, bien qu'aucune trace d'occupation n'est attestée pendant la période Romaine, tant au niveau archéologique que bibliographique.

On considère souvent le Cru Fleurie comme le plus féminin des Crus du Beaujolais. Peut-être est-ce dû à la Madone de Fleurie qui, perchée au somment de sa colline, embrasse le paysage et les vignes de son regard protecteur.


Cépages

100% Gamay Noir.

Terroir


Fleurie tire de son terroir de granite rose sa robe rouge carminée intense, ses arômes floraux et fruités d'iris, de violette et de rose. Le granite est toujours à gros cristaux avec sa teinte rouge-rosée typique. Il laisse la place dans certaines parcelles à de nombreuses couches de microgranite mais surtout d’autres couches sombres ou dorés de lamprophyres riches en micas.

Le point bas du vignoble est à 210m, tandis que les ceps grimpent jusqu’à 510m. L’altitude moyenne est assez élevée et les pentes sont moyennes à fortes pour une majeure partie du Cru, ce qui en fait l’un des Crus les plus pentus.


La vigne et le sol


Age des vignes : 50 ans.
Rendement : 52 hl / Ha.
Les vignes sont taillées en gobelet, et travaillées en lutte raisonnée, voire intégrée.


Vinification et élevage

Vendanges manuelles le 14 Septembre 2019.

Réception de la vendange chez le vigneron partenaire, vinifiés à la bourguignonne. La rafle et les raisins étant bien mûrs, encuvage en vendange entière, afin de donner un côté friand et gouleyant.
Les cuvaisons ont démarré par une macération semi-carbonique, avec immersion par grillage, qui dure 10 à 12 jours alternant remontage et délestage afin d’extraire un maximum de matière, de structure et fixer les arômes de notre sélection.
Au pressurage, les jus de presse et de goutte de chaque cuvée sont assemblés et soutirés pour une fermentation malolactique sur lies fines avant puis un élevage long, en cuve durant 6 mois.
Mise en bouteille en mars 2020 avec une très légère filtration.
31 300 bouteilles de 75 cl.

Accords mets et vins

A déguster pas trop frais entre 15 et 18°C. Ce Fleurie s’associera sur un camembert de Normandie ou un brie de Meaux, il pourra être également servi en apéritif accompagné de tapas.

Notes de dégustation

Nez fin, élégant et complexe aux arômes de fruits noirs et de violette.
La bouche est tendre, équilibrée, fine et épicé aux arômes de fruits noirs mûrs.
Les tannins sont soyeux et offrent une belle sucrosité en fin de bouche

Potentiel de garde


Le Fleurie gagnera à être dégusté après quelques années, sans problème, 8 - 10 ans si les conditions de température et d’humidité sont respectées.


Millésime : 2019

Le parfum du gamay

Les vendanges se sont déroulées sous une chaleur inhabituelle (30°C) et un soleil dardant. Les premiers jus ont vite montré un potentiel qualitatif prometteur : degré élevé, acidités correctes et bons ph. L’état sanitaire du gamay était magnifique hormis quelques coups de soleil. L’indice de couleur n’était pas très élevé mais est resté supérieur au millésime 2016. Les baies se sont révelées riches, très sucrées et aromatiques et la pruine ferme et épaisse. Les dégustations de moûts furent un véritable bonheur ! Une superbe matière hélas très petite. Les premiers moûts ont libérés de délicieux arômes de pêche de vigne, de coing puis après quelques jours, de framboise, cerise et griotte.