Français English
Français English

CLASSIQUES

BEAUJOLAIS-VILLAGES 2022

BEAUJOLAIS-VILLAGES 2022

Choisissez le millésime, pour en connaître les détails
2022

Cépage

Gamay Noir à jus blanc.


Notes de dégustation

Couleur : Couleur rubis intense.
Nez : Fins arômes de fruits des bois.
Palais : Bel équilibre entre la matière et la richesse aromatique.


Service

Servir à température de 12 à 14°C.


Accords mets et vins

A déguster sur de l'agneau, du poisson ou des coquilles Saint-Jacques grillées, du tofu frais, des charcuteries, une daube len sauce égère, des rognons, des pizzas, des barbecues, des soupes légères et du fromage bleu d'Auvergne.


Potentiel de garde

A boire jeune pour profiter pleinement de sa forte intensité aromatique (âge idéal : 1 à 3 ans).


Terroir

Les parcelles sélectionnées sont situées à 300 mètres d’altitude sur les coteaux et les plateaux des communes de Montmelas, Saint-Etinne la Varenne, Lantignié et Blacé. Sols granitiques, schisteux, peu profonds.


Vinification et élevage

Vendanges manuelles.
Vinification traditionnelle beaujolaise, semi-carbonique. Pendant 12 à 15 jours pour assurer une bonne extraction, avec des températures maintenues à 22-25°C. afin de protéger et conserver tout le fruit du cépage Gamay.
Élevage en cuve.


Millésime : 2022

La pluviométrie en juin a été très variable selon les secteurs. Dans le sud du Beaujolais, là où se concentrent majoritairement les chardonnays, peu de pluie, contrairement au nord, zone des crus. Les fortes chaleurs de juillet et d’août ont précipité la maturité du gamay. Le millésime est marqué par une très grande hétérogénéité entre les parcelles. Les raisins n’ont pas supporté ces conditions extrêmes et ont perdu beaucoup de jus, d’autres ont résisté superbement. Plusieurs facteurs expliquent ces différences : le sol très drainant, l’exposition, l’âge et le rendement sur pied. Il y a peu d’écart entre les zones précoces et tardives.

Les vendanges se sont déroulées du 23 août au 10 septembre. Les volumes sont en baisse sur l’ensemble de l’appellation mais la qualité est au rendez-vous. Nous avons cette année privilégié l’égrappage avec de longues macérations afin de mettre en valeur l’élégance du millésime. Bien évidement notre vinification traditionnelle semi-carbonique en vendanges entières est toujours de mise afin d’extraire la finesse aromatique du gamay ainsi que quelques macérations préfermentaires à chaud pour extraire au maximum la couleur sur les raisins qui ont le plus souffert de la sécheresse.

Les vins ont une belle concentration avec de beaux volumes en bouche. Les tannins sont bien présents. Les dégustations sont un véritable bonheur. Au nez, en bouche se dévoilent des arômes de liqueur de framboise, de cerise, l’onctuosité d’une crème de myrtille, mais aussi des parfums de violette, de chocolat noir et même de poire.